Mon programme

1 plan d’émergence 

25 millions d’habitants / 1 nation

1 ambition collective / 4 pôles de développement sur l’île

7 moteurs de croissance

50 propositions pour développer Madagascar


« Fisandratana 2030 est le moteur d’une nouvelle société Malagasy » 

  - Hery Rajaonarimampianina              


UNE NOUVELLE PAGE DE L’HISTOIRE MALAGASY

Lancée en 2016, « Fisandratana 2030 » fixe la vision de développement souhaitée pour Madagascar à l’horizon 2030 et précise les leviers qui permettront de réaliser cette ambition. Elaboré par le leadership malagasy à partir de consultations citoyennes sur l’ensemble du territoire et, en capitalisant sur les travaux réalisés par les différents départements ministériels, il marque le retour de la volonté en politique et d’une gouvernance au service des citoyens. Il invite le peuple malagasy à prendre son destin en main et à se construire un avenir meilleur, pour sa jeunesse et pour l’ensemble de ses populations.

LES 7 MOTEURS DE CROISSANCE

Image title

L’agriculture vivrière
et l’élevage

Riz, maïs, sucre, fruit, légumes et viande bovine

Madagascar sera en 2030 le grenier de l’Océan Indien.  

La  valeur ajoutée de l’agriculture et de l’élevage  sera multipliée par 5 pour atteindre 30% du PIB et générer environ 1 500 000 emplois

Madagascar réalisera sa révolution agricole et agro-industrielle, pour une forte amélioration des revenus des agriculteurs et une réduction significative de la pauvreté. 

Image title

L’industrie
légère

Textile, agro-industrie, cuirs, chaussures, et industries d’assemblage

Madagascar sera en 2030 un bassin industriel dynamique, un « Shenzhen » de l’Afrique. 

En multipliant sa valeur ajoutée par 10, la contribution du secteur au PIB passera de 4% aujourd’hui à 10% en 2030 avec 1 000 000 d’emplois. La vision 2030 affiche donc une grande ambition industrielle, avec l’objectif d’un million d’emplois industriels d’ici 2030, en s’appuyant sur ses matières premières, sa main-d’œuvre et son accès à un vaste marché régional. 



Image title

La pêche
et l’aquaculture

Poissons, ressources marines

Madagascar sera en 2030 un champion de l’économie bleue. 

5% du PIB de la Grande Île, verra sa valeur ajoutée multipliée par 5 pour atteindre 8% du PIB en 2030 et 350 000 emplois.
Le secteur de la pêche sera également mieux régulé, mieux valorisé localement et diversifiera ses marchés d’exportation, dans le respect des écosystèmes marins.


Image title

Les produits agricoles
et forestiers rares

Produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques y compris le litchi, huiles essentielles et les épices : vanille, girofle, poivre, gingembre, curcuma, café, cacao et cannelle

Madagascar en 2030 offrira au monde des produits rares issues de sa biodiversité.

5% du PIB, contre 3% en 2018. Valeur ajoutée multipliée par 6.

Madagascar valorisera pleinement les nombreuses espèces rares issues de sa biodiversité et particulièrement prisées à l’international dans l’aromathérapie, les cosmétiques ou la pharmacopée. 


Image title

Les industries extractives

Mines industrielles et hydrocarbures

Madagascar en 2030 deviendra un acteur important du marché mondial des mines (métaux et métaux précieux)

En 2030, elle représentera 8% du PIB contre 2% aujourd’hui. La filière verra sa valeur ajoutée multipliée par 18 et 400 000 emplois seront générés.
Le pays valorisera et diversifiera ses ressources minières et d’hydrocarbures, dans le cadre d’une politique de gestion durable.

Image title

Les pierres précieuses
et semi-précieuses

Madagascar en 2030 deviendra un acteur mondial de la transformation des pierres précieuses. 


Madagascar deviendra un centre de référence du marché international des gemmes et pierres précieuses, et en assurera la transformation sur place. Le secteur, qui aujourd’hui représente  moins  de  1%  du PIB, y contribuera à hauteur de 2% en 2030, créant parallèlement 350 000 emplois.


Image title

Le tourisme

Écotourisme, romantique/balnéaire, réunion /conférence, affaires et visite familiale

Madagascar sera en 2030 une des destinations touristiques les plus connues et les plus prisées au monde. 

Madagascar aura un positionnement unique, fort et distinctif sur le marché touristique mondial, grâce à sa biodiversité préservée : Le tourisme rapportera 4 milliards de dollars/an, avec 1000 000 de visiteurs, représentant 10% du PIB et 500 000 emplois.


En 2030, au-delà de la croissance et des revenus, Madagascar assurera le bien-être à sa population avec des progrès matériels et immatériels. Il fera revivre le fihavanana malagasy.


DÉCOUVREZ FISANDRATANA 2030



ACTUALITÉ

04 Novembre 2018

Carton plein au Coliseum d'Antsonjombe ! Retrouvez l'article de RFI dédié à cet évènement-phare

LIRE LA SUITE

03 Novembre 2018

À Mahitsy puis à Mahajanga, le Samedi 03 Novembre, une marée bleue en soutien au candidat N°12 !

LIRE LA SUITE

01 Novembre 2018

« Sachez voter en toute liberté, âme et conscience, pour le candidat que vous estimez à même de poursuivre les actions de développement entamées dans votre région »

LIRE LA SUITE
 

Suivez-nous :