Madagascar Mandroso !

UN MANDAT D’ACTIONS

Depuis 2013, un changement de trajectoire se confirme à Madagascar.

Des indicateurs qui vont mieux et signent le retour d’une embellie économique

et d’un nouveau souffle pour le pays. 

Le retour de la croissance comme rempart contre la pauvreté

D’une année sur l’autre, depuis 2013, le PIB réel est en constante augmentation :

• +3,3% en 2014, +4,2% en 2016, projection à 5,1% en 2018 .

• Le taux de pauvreté a, lui, reculé ces cinq dernières années de 92% à 72%.

Les exportations de biens sont en hausse, représentant 21,6% du PIB en 2016 notamment, les produits textiles, l’agro-industrie et surtout la vanille.

La croissance s’est accompagnée de réformes structurelles dans les différents secteurs de l’économie (agriculture, industrie, services…) afin qu’elle soit à la fois quantitative et qualitative.

Les infrastructures de développement comme priorité  

Routes : poursuite du « Grand Tana » et lancement des travaux des rocades (Est, Nord Est et Ouest), réhabilitation de plusieurs Nationales dont la RN9 Toliara-Morondava.

Équipements collectifs : extension du port de Toamasina et de l’aéroport international d’Ivato, poursuite de celui de Nosy Be ; de nouveaux projets dans les domaines de l’eau, des transports et de l’agriculture. 

Santé : instauration d’une Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé à Niarovana-Caroline, nouveau siège de la Salama, des centres de soins rendus accessibles à Vangaindrano, Anosiala, Ambohidratrimo, Vohipeno… 

Écoles : multiplication par deux des dépenses pour l’éducation des établissements scolaires et des centres de formation construits dans tout le pays : Toamasina, Ambovombe, Anosy, Antananarivo Avaradrano…

La construction, l’extension et le maintien des infrastructures est un prérequis à la croissance pour que les améliorations profitent à tous et participent pleinement au développement humain.

L’économie Malagasy + inclusive grâce aux nombreuses réformes

Investissements : des investissements programmés dans les secteurs

de la Protection sociale, avec le lancement du « filet social  de sécurité » dans les Régions d’Androy et Anosy 

de l’Éducation, qui a permis la distribution de kits scolaires aux élèves des Écoles primaires publiques (EPP) et des CEG de la région Analamanga.

Égalité des genres : une action continue du Gouvernement en faveur de la promotion de l’égalité des sexes, qui fait de Madagascar l’un des pays les mieux notés en la matière sur le continent africain.

Réforme du numérique : mener la bataille pour une meilleure pénétration du numérique, alors que Madagascar détient l’une des connexions Internet les plus performantes au monde.

C’est avec l’ambition de permettre à chaque secteur économique, à chaque région, à chaque composante de notre pays, d’avoir les moyens de se développer en servant la communauté nationale malagasy qu’est amorcé le développement économique. 

Madagascar, Île pionnière de la Transition Énergétique

Réforme du secteur énergétique : mise en place de la Nouvelle Politique de l’Énergie 2015-2030 pour la rendre plus abordable et performante.

Électricité verte : inauguration de la plus grande centrale photovoltaïque de l’Océan Indien à Ambatolampy, lancements de parcs éoliens et de barrages. 

Énergies renouvelables : augmentation de la part de l’éolien, du solaire et de l’hydraulique dans le but d’atteindre 85% du mix énergétique.

Développer le pays et ouvrir la voie d’une croissance inclusive suppose de poursuivre le nouveau modèle énergétique Malagasy sur le long-terme. 

Madagascar parmi les dix premières destinations touristiques mondiales

Cette progression a généré une augmentation des emplois directs :                   

• de 36 700 emplois en 2013, on est passé à 41 100 en 2016.

• L’évolution des investissements dans le secteur a suivi cette courbe ascendante.  

• Actuellement, les recettes en devises évoluent très favorablement, de US$ 390 millions en 2013 à US$ 748 millions en 2016.

Riche de son patrimoine naturel, reflété dans sa faune et sa flore, Madagascar reste une Île attractive. Une attractivité qui doit être préservée et encouragée par l’ensemble de nos secteurs économiques. 

Madagascar de retour dans le concert des Nations

Engagement des acteurs internationaux : retour des bailleurs de fonds à Madagascar et partenariats renouvelés avec le PNUD, la Banque Mondiale, le FMI, la Banque Africaine de Développement…

Madagascar organisatrice d’évènements mondiaux : Sommet du COMESA (Octobre 2016), Sommet International de la Francophonie (Novembre 2016), Conférence Internationale des bailleurs de fonds pour Madagascar (Décembre 2016).

Une approche continentale et régionale : réintégration de Madagascar au sein de l’Union Africaine, Présidence du COMESA.

Ces quatre dernières années ont marqué le retour de Madagascar dans les relations internationales, fructueuses en termes de liens diplomatiques et de partenariats, qu'ils soient politiques, économiques ou culturels.

Des fondamentaux institutionnels rétablis

Lutte contre les trafics et la corruption : mise en place d’une Chaîne spéciale contre le trafic de bois de rose, instauration de Pôles Anti-Corruption (PAC).

Réconciliation nationale et apaisement : promotion du dialogue politique, recherche d’intermédiation et lien renforcé avec les citoyens malagasy.

Indépendance de la Justice : autonomie et capacité de décision de la Haute Cour Institutionnelle, séparation du pouvoir politique avec le Bianco, rétablissement de la confiance dans les mécanismes judicaires.

Remettre les institutions au centre de la vie politique, c’est s’assurer du respect des règles du pluralisme démocratique, de l’intégrité et de l’indépendance de notre Grande Île. 



ACTUALITÉ

04 Novembre 2018

Carton plein au Coliseum d'Antsonjombe ! Retrouvez l'article de RFI dédié à cet évènement-phare

LIRE LA SUITE

03 Novembre 2018

À Mahitsy puis à Mahajanga, le Samedi 03 Novembre, une marée bleue en soutien au candidat N°12 !

LIRE LA SUITE

01 Novembre 2018

« Sachez voter en toute liberté, âme et conscience, pour le candidat que vous estimez à même de poursuivre les actions de développement entamées dans votre région »

LIRE LA SUITE
 

Suivez-nous :